Biographie

Biographie

English        Español

Formation

Émilie Marmier Pélissier est élève du guitariste argentin Pablo Márquez au Conservatoire de Strasbourg (diplôme de concert en 2003) et d’Elisabeth Ehrlacher au conservatoire de Cergy-Pontoise (DEM en 1999). Elle est récompensée de divers concours et prix (1er prix au concours de Fontenay-sous-Bois, 2ème à l’UFAM, demi-finaliste au concours international d’Anthony).

Répertoires

D’un tempérament curieux, Émilie Marmier a rapidement cherché à diversifier son répertoire. Durant ses études, elle est attirée par le répertoire et la culture espagnole et s’initie au flamenco avec Thierry Rodier. En 2007, elle se perfectionne en musique sud-américaine au Chili auprès de Sergio Sauvalle et de José Seves (Inti-Illimani). Durant plusieurs années, l’étude du chant, le travail de sa voix, lui ouvrent des horizons pour l’interprétation et l’amènent à réfléchir dans son travail instrumental, sur le rapport entre le geste, le son et le souffle.

Etudiante au CRR de Strasbourg, elle suit les cours de musique ancienne de Yasounouri Immamura et s’intéresse à la basse continue avec Claire Antonini. En 2022 elle concrétise cet intérêt pour la musique ancienne et obtient son DEM de musique ancienne  au Conservatoire de Saint Maur dans la classe de André Henrich en archiluth.

En 2010, Émilie Marmier Pélissier sort en solo « Élégie » un enregistrement de pièces romantiques et contemporaines qui exprime cet intérêt pour le phrasé musical en lien avec la voix.

Elle créé aussi des pièces des compositeurs Claudio Gabriele, Tarik Ilal, Sébastien Paci ou Jean-Claude Wolff, Adonis Palacios…en duo (duo de l’Ill avec mandoline) , trio (Les Contrerimes) ou quatuor de guitares (quatuor Alcalà).

Vie musicale

Elle participe à de nombreux festivals : Maroc ( Festival international de cordes pincées de Rabat, centre culturel français, ambassade de France) ; Italie (Concerti tempietti) ; France (Festival de Strasbourg, Festival La guitare au féminin, Festival Brésil off, Festival de Rabastens ”chambre avec vues”…).

En tant que soliste, elle se produit au Chili en 2007, 2008, 2010, 2013: Festivals « Liliana Perez », « Jornadas de guitarra de Valdivia », « Entrecuerdas », Cycle de concerts de l’Université Santa Maria « Arte cámara », Alliances françaises et dans de très nombreuses villes du Chili et en France.

En 2015 elle enregistre un nouveau disque en solo « Le récit du pêcheur »  élaboré autour de la musique classique d’inspiration populaire espagnole et turque. Ce disque cherche à renouer avec les racines populaires de la guitare classique par des pièces originales pour l’instrument ou des transcriptions. 

Depuis sa jeunesse, la poésie l’accompagne dans ses lectures. Elle l’invite à une découverte de l’expression artistique intimement liée à son travail musical.

Passionnée par l’alliance de la poésie et de la musique, Émilie Marmier Pélissier participe régulièrement  à des festivals poétiques tels que “Le printemps des poètes”, “Poètes à Paris”, le Festival du Centre Culturel Tenri avec un récital poétique pour deux guitares mêlant musique et Hai-Ku japonais…

Dans cette perspective et en collaboration avec la comédienne Éléonore Joncquez, elle crée en 2007, un récital poétique pour voix et guitare: « Compagnons de voyage », autour des textes de  Fernando Pessoa. Son disque « Élégie »est le fruit de ce spectacle, l’on y retrouve des musiques, des mots, et un désir d’aller vers le public en l’interpellant.

Avec Blandine Cambon-Collet-flûtiste à bec-, elle créé l’ensemble « Les Contrerimes » (trios modulables avec voix, alto…) dans lequel elle explore un répertoire poétique autour de la musique médiévale, de la renaissance et de la musique populaire espagnole ou des musiques romantiques et contemporaines. Le compositeur Jean-Claude Wolff leur écrit une pièce. A partir de 2021 elles travaillent particulièrement avec la mezzo-soprano Maelle Javelot et elles développent leur répertoire de musique ancienne grâce à l’ajout de l‘archiluth et de la guitare baroque dans leurs concerts. Elle joue également en trio dans un répertoire de musique ancienne avec Julien Coulon (cistre, bandurria, chitarra batente…) et Blandine Cambon. En 2022 elle créé avec  Thierry Rodier, Clotilde Bernard et Garen Ajamian, une pièce d’Adonis Palacios , de cette rencontre, nait le quatuor de guitares, Alcalà.

Enseignement

Émilie Marmier Pélissier est professeur titulaire (CA) et enseigne actuellement au Conservatoire à Rayonnement Communal de Bagnolet (93).